Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum Couteaux des Gaules et d'Ailleurs
les couteaux Régionaux des Gaules et d'Ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La cigarette électronique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum -> Autres que les couteaux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Danux
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 17:50 (2010)    Sujet du message: La cigarette électronique

Bonjour tout le monde,

Je voulais vous présenter la cigarette électronique... peut-être que vous en avez déjà entendu parler, voir même essayé.

Il ne s'agit pas d'un dispositif pour arrêter de fumer mais pour arrêter le tabac.
La tabac
A l'heure actuelle, les fabricants de tabac annonce 2500 produits contenu dans le tabac, donc la liste est longue. Dans ces
2500 produit, il y-a des composés, ce qui nous ramène à 4000 produits.

Je ne vais pas tous les énumérer mais voici déjà une courte liste des plus connus :



> le monoxyde de carbone (présent dans les gaz d'échappement d'automobile),

> l'acétone (présent dans les décapants de peinture),  
> le cyanure d'hydrogène (poison utilisé dans les chambres à gaz),  
> l'ammonium (utilisé dans les engrais),   
> le mercure, le plomb,  
> le benzène,   
> le cadlium (utilisé dans les batteries d'auto mobile),  
> le formaldéhyde, l'arsenic, le toluène (utilisé dans les solvants industriels),   
> le phosphore (utilisé dans le Ratol)  

La cigarette électronique ou e-cig :

La cigarette electronique a été inventée au départ par un Japonais en 2002, puis les Chinois ont perfectionné le système et déposé
les premiers brevets.
Depuis, de nombreuses améliorations ont été apportées aux différents modèles.
Les cigarettes électroniques sont fabriquées en Chine, à Shenzhen et Hong-Kong, dans diverses usines.
Les éléments composant la cigarette électronique sont assemblés à la main.
Les revendeurs du monde entier sélectionnent leurs produits via des intermédiaires sur place et se font livrer les kits tout prêts, ou
achètent les divers éléments et font eux-mêmes le conditionnement des kits.
Certains gros revendeurs louent des ateliers au sein des usines de production ou possèdent des ateliers de montage sur place.
Jusqu'à preuve du contraire, il ne semble pas y avoir d'usines en Europe qui fabriquent les cigarettes electroniques, pour des raisons
évidentes de coût de la main-d'oeuvre.

Le principe de fonctionnement est le même pour tous les modèles, à quelques exceptions près.
Nous avons une batterie rechargeable, un atomiseur (ou plus simplement, une résistance chauffante) et une cartouche qui contient du
e-liquide.




En partant de gauche à droite, vous avez la batterie, l'atomiseur et la cartouche.

La batterie comporte un switch (interrupteur) automatique ou manuel ainsi qu'une diode lumineuse et un circuit intégré.



Sur cette photo, deux batteries Joye510, l'une manuelle, l'autre automatique.


L'accumulateur Lithium/Ion contenu dans la batterie délivre un courant de 3.7V en fonctionnement nominal.
Cette tension est en fait variable, une batterie pleinement chargée délivre du 4.2V, et une sécurité arrête le fonctionnement
de la batterie aux alentours de 3V, afin d'éviter une décharge trop importante de l'accumulateur qui pourrait être dommageable
pour son fonctionnement.
La puissance de l'accumulateur est variable elle aussi, suivant les modèles.
On peut noter que plus la batterie est puissante, plus longtemps elle pourra fournir de courant.

La diode a pour but d'indiquer le fonctionnement de la batterie. Un clignotement spécifique indique que la batterie doit être rechargée
ou que l'on a trop fait chauffer la résistance et que l'on doit faire une petite pause.
Cette diode est absente sur la plupart des batteries à switch manuel.
Elle peut être orange, rouge, bleue, verte, suivant les modèles.

Le switch sert à déclencher l'envoi du courant par la batterie.
Il peut donc être manuel, avec un petit bouton poussoir, ou automatique, avec un système de mise en route à l'aspiration, soit utilisant
une membrane en caoutchouc, soit avec un mini microphone (communément appelé « Air switch »).

Le circuit intégré gère le niveau de charge de l'accu et son utilisation.



Vue d'une batterie démontée.
1 : Corps métallique 2: Accumulateur 3 : Embout plastique 4: Diode lumineuse et sa platine
5: Switch automatique et microprocesseur 6: Isolateurs 7 : Pas-de-vis


L'atomiseur a pour fonction de vaporiser, par échauffement, le e-liquide contenu dans la cartouche, et ainsi créer la vapeur.



Différents types d'atomiseurs.
De gauche à droite : M403, Mini-Liberty, DSE102, J118, DSE901, DSE801


Il est constitué de plusieurs pièces.
La résistance chauffante est au milieu d'un bloc de céramique poreuse, lui-même cerclé d'une tresse métallique.
Un arc de tresse métallique, connecté à celle qui entoure la céramique, surplombe la résistance.
De la fibre est parfois insérée sous la tresse, à proximité de la résistance (mais, théoriquement, pas en contact direct).
Toutes ces pièces sont insérées dans un cylindre métallique, comportant un pas de vis permettant de connecter l'atomiseur
à la batterie.

Le but de la tresse métallique et de la fibre est d'assurer, par capillarité, le transfert du e-liquide de la cartouche vers la céramique
et de jouer le rôle de « réservoir tampon ».

La résistance, au passage du courant délivré par la batterie, chauffe à une température supérieure à 60°c qui est la température de
vaporisation du Propylène glycol ou des autres constituants spécifiques du e-liquide, ce qui, mélangé à l'air aspiré, produit la vapeur.

Nous reparlerons de ces différents produits dans un autre chapitre.

La fibre, que nous appelons la « bourre », contenue dans la cartouche joue le rôle du réservoir principal de e-liquide.



Vue en coupe d'une cartouche en position sur un atomiseur type DSE102


Quand la cartouche est insérée dans l'atomiseur, la bourre entre en contact avec la tresse qui conduit le e-liquide vers le bloc en
céramique et donc, par conséquent, vers la résistance.

Lorsque le switch se met en marche, par l'aspiration ou l'appui sur le bouton, la résistance chauffe le bloc en céramique à une
température supérieure à 60°c et le e-liquide contenu dans la céramique se vaporise et se mélange à l'air aspiré par la personne
qui vapote.

Ce principe général de fonctionnement est valable pour tous les modèles, à de rares exceptions près.
Dans le cas de la MINI-Liberty, la bourre est absente dans les cartouches, dans le cas des Loongtotem LT-V9, des KR808 ou de la
GreenCig 220, l'atomiseur et la cartouche ne font qu'un.

Il y a donc production de vapeur, composée en majeure partie de vapeur d'eau et des arômes contenus dans l’e-liquide de la cartouche.

Cette vapeur, contrairement à la fumée de tabac, ne contient pas de goudron, pas de monoxyde de carbone ni autres substances toxiques.
Elle est de plus sans odeur et relativement volatile, suivant le degré d'humidité ambiante.
E-Liquide :




Assortiement de cartouches et liquides pour cigarettes electroniques


Normalement, les cigarettes électroniques s'utilisent avec des cartouches que l'on achète pré-remplies.
Toutefois, de nombreux sites proposent des cartouches vierges, à remplir soi-même, et du e-liquide.
Cette solution est bien plus économique.
Vous avez aussi la possibilité d'utiliser l’e-liquide directement, sans cartouche, avec l'embout vide livré d'origine sur les atomiseurs.
On fait couler 2 ou 3 gouttes directement sur la tresse de l'atomiseur de votre cigarette electronique.
Cette technique s'appelle communément le « dry smoking » ou « drip smoking ».
Le dry smoking est très utile si vos cartouches n'assurent pas un bon transfert du e-liquide vers l'atomiseur.

Sur certains modèles PEN, la Janty KISSBOX Classic en particulier, cette technique rend de bien meilleurs résultats, en volume de
vapeur.

Attention toutefois, certains atomiseurs PEN ont tendance à fuir un peu au niveau du pas de vis.
A moins d'utiliser des batteries manuelles fermées (pas de trou central au niveau du pas de vis), vous risquez de faire couler l’e-liquide
dans la batterie et d'endommager le switch.
De même, il n'est pas recommandé d'utiliser cette technique avec une mini ou une middle, pour les mêmes raisons sauf bien entendu
avec batteries fermées à switch manuel.

Un autre inconvénient de cette technique est le fait que la résistance de l’atomiseur s’encrasse beaucoup plus vite en raison du contact
direct avec le liquide, formant à la longue un bloc noir calcifié qui signe la fin de vie de l’atomiseur.

Le e-liquide vendu en fioles de 50, 30, 10 ml est le même que celui contenu dans les cartouches vendues pré-remplies.

Sa composition varie suivant les sites, mais on notera certains composants communs.
Le Propylène glycol (PG) est généralement utilisé pour favoriser la production du « brouillard ».
Ce composé, largement utilisé dans l'industrie agro-alimentaire, pharmaceutique et cosmétique, est NON TOXIQUE.

Toutefois, certains fabricants le remplacent par du Poly Ethylène Glycol (PEG400) ou de la glycérine végétale (VG).
L’e-liquide contient aussi un peu d'alcool, de l'eau, de la nicotine pure issue des feuilles de tabac et des arômes.

Le dosage de nicotine proposé est variable, de zéro à 36 mg pour les plus forts.
A chacun d'adapter le dosage à ses besoins.
Attention, les e-liquides 24 et 36 mg peuvent se révéler trop forts et engendrer des symptômes de surdosage, maux de tête, étourdissements.
L'idéal est de commencer avec des recharges « high » dosées à 16 ou 18 mg et de varier suivant ses besoins.

Les arômes disponibles sont très variés, allant des saveurs tabac (Marlboro, Camel, Lucky...) aux goûts fruités (fraise, banane, ananas, cerise...),
en passant par les goûts sucrés ou exotiques (chocolat, café, crème, vanille, menthe, thé vert ou noir, rose, coca cola, Red Bull...)
Chacun trouvera sans aucun doute son bonheur.
Il est même possible de faire des mélanges, café/crème, banane/chocolat, vanille/fraise...

Certains goûts sont très persistants dans les atomiseurs, et il faut un certain temps pour que le goût de l'ancienne cartouche disparaisse pour
pleinement apprécier le goût suivant.

L'idéal serait d'avoir un atomiseur dédié à chaque goût, mais dans la pratique, un petit rinçage à l'eau chaude suivi d'un séchage au sèche-
cheveux permet d'éliminer un goût trop persistant.

Dans l'absolu, faire son e-liquide n'est pas impossible, mais pas recommandé, à moins d'être ingénieur chimiste.

Il est conseillé de conserver l’e-liquide dans un endroit frais et à l'abri de la lumière.

Recharger ses cartouches en e-liquide est facile :
- Prendre la cartouche usagée, retirer la bourre, la rincer à l'eau et la sécher avec du papier essuietout.
- Replacer la bourre dans la cartouche après s'être assuré qu'elle est bien sèche.
- Aérer la bourre si elle est tassée à l'aide d'un cure-dent ou d'un trombone.
- Prendre du e-liquide dans une seringue munie de son aiguille.
- Planter l'aiguille jusqu'au fond dans la bourre et injecter doucement l’e-liquide.
- Arrêter lorsque l’e-liquide affleure le dessus de la bourre.
- Suivant les modèles de cartouches, faire sauter l'opercule au niveau de la partie qui est en contact avec les lèvres, et assécher l'intérieur
du compartiment ou souffler dans l'embout.

On peut aussi mettre le e-liquide directement sur le dessus de la cartouche, goutte à goutte.

On peut également mettre un peu de e-liquide au fond du réservoir de la cartouche avant de remettre la bourre en place, et compléter par
le dessus.

Pour sortir le réservoir de certaines cartouches, pousser avec un trombone déplié par le petit trou.

Ces techniques de rechargement s'appliquent à toutes les cartouches, mise à part celles à atomiseur intégré qui sont plus problématiques à
recharger.
Les cartouches peuvent être réutilisées tant que la bourre, une foi essorée et lavée, reste bien blanche.

Prix des cartouches pré-remplies : moins de 5 € la boîte de 5 cartouches, exception faite des cartouches pour les modèles à atomiseur intégré
qui sont aux alentours de 10 € la boîte de 5.
Les cartouches vierges valent aux alentours de 50 cts pièce.

Un flacon de 10 ml d’e-liquide coûte en général moins de 6 € et vous permettra de recharger entre 20 et 30 cartouches suivant les modèles.

Certains sites proposent des « taste pack » contenant des petits flacons d’e-liquide de différents goûts, ou des cartouches à l'unité, vous permettant
de goûter leur gamme et de faire votre choix.
Liens :


Le forum francophone de la cigarette électronique ou vous trouverez pas mal d'information et des adresses de boutique ou acheter vos e-cigs et
vos liquides.

http://www.forum-ecigarette.com
http://ecigarette-public.superforum.fr
http://www.musee-ecigarette.com
http://www.wiki-ecigarette.com
http://www.ecigarette-info.com
http://annuaire-cigarette-electronique.com

Des videos :











Voilà, j'èspère que ce topic vous plait, ce n'est pas mon texte, j'ai pas beaucoup modifié le texte intégral ou vous pourrez avoir encore

plus d'information, je vous ai mis les plus utiles :

http://www.xn--cigarette-lectronique-k5b.com/

Merci au guide du vapotage :)

Mon avis a moi, ça fait depuis lundi que je n'ai plus touché un paquet de cigarette et j'étais a presque 1 paquet par jours. Bernie vous le
confirmera :)

j'ai acheté mon matériel sur http://www.francecig.fr , le vendeur est très sympa! Commandé le dimanche soir, il est venu lui même me
ramener mon colis le lundi à 13 heures :)


Je vous conseil pour commencer, un kit joye 501 ou eGo XL et niveau e-liquide, du RY4 (saveur tabac) ou double  menthe (une menthe
caramélisé délicieuse), il y-a 3 types de dosage de nicotine en générale ça va du light au fort, a vous de voir selon ce que vous fumez d'habitude.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 17:50 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
GROPAPA
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 18:13 (2010)    Sujet du message: La cigarette électronique

Slt Danux!
Perso j'ai eu pendant six mois,une i-cigarette,c'est vrai qu'au départ c'est bien,mais rapidement avec les
recharges et le manque de fiabilité de l'électronique,au bout du compte ça reviens aussi cher que les vraies
cigarettes,sans leur méfaits,certes,mais quand on investie autant de tunes dans cet objet pour arrêter de
fumer c'est que l'on ne veux pas s'arrêter,justement et à la première panne de la i-clope on rachète aussitôt
un paquet de vraies!
Le seul moyen de moins fumer est d'arrêter complétement comme je l'ai fait depuis 10mois!
Revenir en haut
Danux
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 18:38 (2010)    Sujet du message: La cigarette électronique

GROPAPA,

Tout a fait daccord avec toi, mais comme je l'ai dis, ce n'est pas pour arrêter de fumer mais pour soulager mes poumons...

Par contre, le matériel s'entretient. Je ne sais pas ce que tu avais comme e-cigarette, mais les derniers modèles
s'entretiennent très facilement. Pour ce qui est du prix, pense à 365x1 paquet et fait le calcul de ce que tu coûte
la cigarette.

Ensuite comme matériel, tu as besoin d'un kit :

1 x Atomiseur
2 x Batteries
1 x Chargeur
5 x cartouches

l'atomiseur tu peux en prendre en réserve 3 en plus car c'est l'élément le plus fragile comme beaucoup de résistance.

Tu en as pour moins de 50 € le kit si tu regarde bien. Le miens m'a couté 38 €, compte 50 € avec les atomiseurs
supplémentaire.

Tu trouves les e-liquides à 4 - 5 € sur le net chez les même vendeurs en générale pour gagner sur les frais de port.
Tu en prends 10 soit 40 ou 50 € et tu as assé pour deux long mois voir 3!

Tu te retrouves en fin de compte avec 250 € de matériel acheté pour un fumeur qui fume pour 1200 € de cigarettes...
ça te fait une économie de 1100 €.

Après je peux comprendre ta déception si tu n'avais pas un modèle fiable a la base et c'est pour ça que je conseil deux
modèles en particulier pour débuter.
Revenir en haut
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 276

MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 18:43 (2010)    Sujet du message: La cigarette électronique

moi j'ai trouvé ça

http://www.youtube.com/watch?v=6fcJK7Pd7-g

http://www.forum-ecigarette.com/
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Danux
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 19:49 (2010)    Sujet du message: La cigarette électronique

oui, la libertycig est pas mal mais pas pour un grand fumeur car elle ne génère pas énormément de fumée

et c'est déroutant de ne pas avoir de fumée et le prix est trop haut pour ce qu'elle vaut.

Le forum que tu as trouvé, je l'ai cité plus haut, est le meilleur que je peu conseiller pour la e-cigarette.
Revenir en haut
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 276

MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 20:19 (2010)    Sujet du message: La cigarette électronique

ui en regardant sur Google, j'ai pu constater que des Forums sur ce sujet il y en a quelques uns
d'ailleurs c'est simple.....il y a des Forums sur TOUT
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
GROPAPA
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 21:28 (2010)    Sujet du message: La cigarette électronique

La seule solution pour soulager tes poumons est l'arrêt complet d'achat de tabac mais aussi de i-clope qui te

feront replonger un jour ou l'autre,je te dis ça par expérience! Mr. Green

Maintenant avec les économies réalisées sur 10 mois je vais m'acheter un portable sympa et une bouteille de
champ! :s:
Revenir en haut
Danux
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 25 Nov - 21:59 (2010)    Sujet du message: La cigarette électronique

J'ai mes précautions, si ma cigarette électronique tombe en panne j'en ai une autre.

ça peut arriver et ça coute toujours moins cher
Revenir en haut
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 276

MessagePosté le: Jeu 11 Avr - 07:32 (2013)    Sujet du message: La cigarette électronique

Ha une mise en garde tout de même Idea   Laughing

http://www.rtl.be/info/belgique/societe/994187/la-cigarette-lectronique-pr-sente-un-danger-voici-pourquoi?utm_source=newsletter_rtlinfo&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter_RTLinfo_13_04_11
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:43 (2016)    Sujet du message: La cigarette électronique

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum -> Autres que les couteaux Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com