Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum Couteaux des Gaules et d'Ailleurs
les couteaux Régionaux des Gaules et d'Ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gigantesque prédateur volant découvert en Mongolie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum -> Autres que les couteaux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 334

MessagePosté le: Ven 17 Nov - 01:05 (2017)    Sujet du message: Gigantesque prédateur volant découvert en Mongolie

PublicitéSupprimer les publicités ?
Les restes d'un gigantesque prédateur volant découverts en Mongolie...

http://www.appy-geek.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=12201…

Il y a 70 millions d'années, une créature semblable à un dragon régnait
sur les cieux au-dessus de la Mongolie
Ce ptérosaure – un membre de la grande famille comprenant le
ptérodactyle – avait une envergure de la taille d'un petit avion, pouvait
décoller du sol en quelques secondes, et se nourrissait peut être de petits
dinosaures...

Imaginez un monstre à long bec, assez grand pour regarder une girafe dans
les yeux, mais capable de voler dans le ciel, un oiseau géant de 11 mètres
d'envergure avec un cou énorme
C'est l'animal que des paléontologues ont découvert, à partir de cinq
morceaux d'os du cou trouvés dans la formation de Nemegt, dans le désert
de Gobi, dans le sud de la Mongolie
Un article publié récemment dans le Journal of Vertebrate Paleontology décrit
un «ptérosaure gigantesque» connu seulement de par ses énormes os du cou
Bien qu'il soit difficile d'estimer la taille et la forme d'un animal sur la base
seulement des vertèbres cervicales, les paléontologues ont constaté qu'elles
étaient similaires aux vertèbres d'autres ptérosaures gigantesques
Par conséquent, ils ont pu déduire que l'animal appartenait à la famille des
Azhdarchidae, qui comprend les Quetzalcoatlus, un ptérosaure découvert en
1971, dont l'envergure était estimée entre 10 et 11 mètres
Une taille encore incertaine…
Cet animal nouvellement découvert a été estimé être de taille similaire au
célèbre Quetzalcoatlus, ce qui en fait l'un des plus grands animaux à avoir
jamais volé. Cependant, étant donné que seules les vertèbres du cou d'un
individu de l'espèce sont connues, ils auraient pu être plus petits ou plus
grands que l'estimation actuelle
Les énormes vertèbres du cou pourraient indiquer que l'animal était
proportionnellement plus grand que les autres azhdarchides. Cependant,
il est également possible qu'il ait simplement eu un cou lourd et épais,
disproportionné par rapport au reste de son corps

Une toute autre histoire de la répartition des dinosaures sur terre!!!!!

Cette découverte est particulièrement intéressante dans la mesure où
les ptérosaures de cette famille n'ont jamais été retrouvés en Asie. Cela
signifie que cette famille de dinosaures a pu s'étendre de l'Amérique
du Nord et de l'Europe à l'Asie. Ce qui change complètement le récit de
l'endroit où ces types d'animaux auraient vécu à l'ère des dinosaures...













__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 334

MessagePosté le: Ven 1 Déc - 05:19 (2017)    Sujet du message: Gigantesque prédateur volant découvert en Mongolie

Des œufs de ptérosaures découverts en Chine révèlent la genèse d’un reptile volant

https://lc.cx/YVie

Un gisement de 200 œufs fossilisés, dont certains contiennent les vestiges d’embryons,
éclaire le comportement de nidification de ces contemporains des dinosaures...

Les ptérosaures, des reptiles contemporains des dinosaures, ont régné sur le ciel pendant plus
de 150 millions d’années. Avant de disparaître sans laisser de descendance il y a 66 millions
d’années. Les plus imposants, d’une envergure allant jusqu’à 12 mètres, sont les plus grandes
créatures volantes que la Terre ait connues
Mais cette famille très diversifiée – une centaine d’espèces dénombrées – comptait aussi des
volatiles aussi menus qu’un moineau. Hamipterus tianshanensis, une espèce datant du crétacé
inférieur (entre 140 et 100 millions d’années), faisait la taille d’un grand goéland. Peuplant ce
qui est aujourd’hui la province du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, l’animal
avait été décrit en 2014 par l’équipe de Zonghe Zhou (Académie des sciences de Chine, Pékin)
Surprise : un ensemble de cinq œufs accompagnait ces fossiles. La découverte était d’importance,
car un seul œuf de ptérosaure, découvert en 2004 en Argentine, était jusqu’alors connu

L’équipe de Zonghe Zhou a poursuivi ses investigations et revient avec une moisson bien plus
pléthorique. Dans une nouvelle étude publiée par la revue Science, elle révèle la découverte
d’un nouveau gisement contenant des centaines de fossiles d’Hamipterus, mais aussi 215 œufs
«mais il pourrait y en avoir 300, car plusieurs apparaissent enterrés sous ceux qui ont été
exhumés», rapporte l’équipe

«C’est tout à fait extraordinaire, se réjouit le paléontologue français Jean-Michel Mazin, responsable
d’un site de fouilles à Crayssac (Lot), où de multiples traces de ptérosaures ont été mises au jour
Ce gisement va conduire à de nombreuses autres publications. Cela rendrait presque jaloux»
La découverte confirme que les ptérosaures pondaient des œufs «souples», recouverts d’une fine
pellicule parcheminée, comme les lézards actuels. «Alors que les ptérosaures étaient plus proches
des dinosaures et des crocodiles, aux œufs à coquille rigide, leur ponte ressemble plus à celle des
lézards, plus éloignés sur le plan évolutif», commente Jean-Michel Mazin

Site de ponte collectif
Cette structure implique que la ponte devait être enfouie, pour la protéger de la dessiccation, comme
le font aujourd’hui les tortues marines. «Cela écarte toute forme d’incubation par contact, comme
celle observée chez les oiseaux modernes, commente Charles Deeming, de l’université de Lincoln au
Royaume-Uni, dans Science. Cependant, des adultes devaient s’occuper des nids ou les protéger, ce
qui expliquerait la présence sur le site de nombreux ossements de ptérosaures adultes»
Il faut donc imaginer une colonie, un site de ponte collectif, qui aurait été touché par un glissement
de terrain ayant facilité la fossilisation de l’ensemble. «Une grande partie des œufs décrits sont
racornis, chiffonnés, ce qui suggère un incident survenu au moment de la ponte», avance Jean-Michel
Mazin. A moins que la compétition pour trouver un lieu de ponte meuble n’ait entraîné la destruction
accidentelle d’autres nids, comme on l’observe parfois chez les tortues marines qui déterrent par
mégarde la descendance de leurs voisines
L’équipe chinoise a une autre explication: l’étude des strates géologiques laisse penser que le lieu
de ponte, situé dans un environnement lacustre, aurait pu être déterré par un puissant orage
«Les œufs auraient été entraînés dans le lac, flottant à sa surface, se concentrant avant d’être enfouis
avec les squelettes désarticulés des adultes», écrivent-ils

Aucune dent observée dans l’échantillon
Cette incubation enterrée fait naître d’autres hypothèses: elle devait durer longtemps en raison d’une
température moins élevée que chez les animaux couveurs. Cela signifie-t-il aussi que les petits sortaient
de leur coquille tout armés pour la vie et le vol? C’est là que la découverte de seize embryons prend tout
son intérêt. «A de rares exceptions, leurs os ont tendance à être désarticulés et déplacés par rapport à
leur position naturelle», explique l’équipe chinoise
Aucune dent n’a été observée dans l’échantillon, alors que les embryons de lézards et de crocodiles en
ont. Deux possibilités : soit les embryons de ptérosaures ont été pétrifiés alors que leur développement
n’était pas achevé, soit l’éruption des dents intervient plus tard chez cette espèce

Et les ailes, membranes tendues autour du quatrième doigt de la main qui porte l’essentiel de la voilure?
Leurs articulations ne sont pas non plus formées dans l’échantillon mis au jour, alors que le fémur est bien
développé. «Cela implique que les nouveau-nés devaient pouvoir se déplacer, mais qu’ils n’étaient pas
capables de voler, écrivent Zonghe Zhou et ses collègues. Ce qui conduit à l’hypothèse qu’Hamipterus aurait
pu être moins précoce que ce qu’on pensait généralement des reptiles volants, et que les petits nécessitaient
probablement une forme de soin parental»
«Cette conclusion dépend là encore du niveau de maturité des embryons étudiés, note cependant Jean-Michel
Mazin. On ignore s’ils étaient arrivés à terme» Une prudence partagée par Charles Deeming: «Il est important
de faire attention et de ne pas inférer trop d’aspects de la trajectoire de vie d’Hamipterus à partir de ce qui
demeure un échantillon limité»
Plus généralement, étant donné la grande diversité de ce groupe, on doit se garder de généraliser ce que révèle
une espèce, met en garde Jean-Michel Mazin. Un exemple ? A Crayssac, les traces d’une piste d’atterrissage ont
été découvertes : les deux pieds touchaient d’abord le sol, puis les deux mains, et ensuite l’animal marchait sur
ses quatre membres. Mais là encore, rien ne dit que c’était le cas général. «Il n’est qu’à comparer l’atterrissage
d’un cygne ou d’un moineau», dit le Français

https://www.youtube.com/watch?v=Brm_Yubo5tc   //  https://www.youtube.com/watch?v=FoE7dz6JJOQ

https://www.youtube.com/watch?v=uVt2z4nQoFw  //  https://www.youtube.com/watch?v=ARG2sgwdHfo

Géants ou minuscules, carnivores, piscivores, ou végétariens, adeptes du vol plané ou battant des ailes, ces rois
des airs restés piégés dans la nuit des temps présentaient la même affolante diversité que celle forgée par
l’évolution chez les oiseaux...
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 334

MessagePosté le: Sam 2 Déc - 16:36 (2017)    Sujet du message: Gigantesque prédateur volant découvert en Mongolie

Des centaines d'œufs fossilisés de ptérosaures découverts en excellent état

http://www.appy-geek.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=12503…



Plusieurs centaines d'œufs fossilisés de ptérosaures, dans un excellent état de conservation, ont été retrouvés
en Chine, ce qui constitue une incroyable découverte pour le monde de la paléontologie
Une découverte absolument extraordinaire...

L'annonce a fait sensation chez les paléontologues : dans la région de Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine,
215 œufs fossilisés de ptérosaures ont été extraits d'un gigantesque bloc de roche de trois mètres de long. Et si
pour l'instant il n'y en a « que » 215, l'équipe à l'origine de la trouvaille se veut optimiste : « Il pourrait même
y en avoir 300, car plusieurs apparaissent enterrés sous ceux qui ont été exhumés

Cette découverte, publiée dans la revue Science, a surpris les chercheurs. Alexander Kellner, paléontologue
du Musée national du Brésil, affirme : «Comme il s'agit de fossiles extrêmement fragiles, nous avons été très
surpris d'en retrouver autant au même endroit. Auparavant, nous en avions trouvé moins de dix». Ce qu'il faut
savoir, c'est que parmi ces 215 oeufs, 16 d'entre eux contiennent des embryons. Les chercheurs vont donc
pouvoir les analyser, contrairement aux précédentes trouvailles qui se révélaient trop abîmées par le temps



Représentation d'oeufs de dinosaures. Le ptérosaure, un dinosaure volant qui a disparu il y a 66
millions d'années
Ces œufs ne proviennent pas de n'importe quel dinosaure. Ils ont été pondus par des ptérosaures,
autrement dit des reptiles volants qui sont nés il y a 230 millions d'années. Ce dinosaure est considéré
comme le premier vertébré à avoir volé. Les fossiles découverts en Chine font partie d'une espèce
nommée Hampterus tianshanensis. Mesurant 1,20 mètre de haut, et disposant d'une envergure de 3,5
mètres de long avec les ailes déployées, ces terrifiants dinosaures ont disparu à la fin du Crétacé, il y a
65 millions d'années
En analysant les fossiles, l'équipe de chercheurs a découvert que les os des ailes étaient moins développés
que les membres inférieurs du reptile. « Cela montre que quand les ptérosaures naissaient, ils pouvaient
marcher, mais pas encore voler. Ils avaient donc besoin de leurs parents, c'est une des grandes découvertes
que nous avons faites », indique Alexander Kellner



Enfin, autre point important : la découverte de ces fossiles nous montre que les ptérosaures pondaient des
œufs «souples» (une fine pellicule les recouvrait), à l'instar des lézards. Pour les protéger jusqu'à l'éclosion,
les dinosaures volants devaient ainsi enfouir leurs œufs, tout comme les tortues marines
Dans tous les cas, le paléontologue brésilien Alexander Kellner assure que les découvertes ne font «que
commencer». «Grâce au nombre d'oeufs que nous avons découverts, nous allons pouvoir combler plus de
lacunes sur les différentes étapes embryonnaires de cette espèce». En attendant, pour admirer ces 215
oeufs, il faudra voyager jusqu'au Brésil, puisqu'ils seront exposés au Musée national de Rio de Janeiro
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 334

MessagePosté le: Sam 2 Déc - 17:26 (2017)    Sujet du message: Gigantesque prédateur volant découvert en Mongolie

215 œufs de ptérosaures fossilisés ont été découverts en Chine

http://www.appy-geek.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=12503…

Le plus important gisement d'œufs de ptérosaures, ces reptiles volants du Crétacé,
a été découvert en Chine
Des paléontologues ont découvert plus de 200 œufs fossilisés de ptérosaures, ces reptiles volants
emblématiques de l'époque des dinosaures, en Chine. Cette découverte, annoncée jeudi 30/11/17
dans la revue scientifique Science, est la plus grosse collection d'œufs de ptérosaures trouvée par
l'Homme.

Les ptérosaures, contemporains des dinosaures, ont dominé le ciel durant plus de 150 millions
d'années avant de disparaître sans laisser de descendance directe, il y a 66 millions d'années.
La "famille" des ptérosaures comprenait plus d'une centaine d'espèces et les plus imposants
mesuraient jusqu'à douze mètres d'envergure. Ce sont, tout simplement, les plus grandes
créatures volantes n'ayant jamais foulé la Terre

Des embryons fossilisés comme s'il en pleuvait
Cette découverte, réalisée par l'équipe du paléontologue Zongue Zhou de l'Académie des
sciences de Chine (Pékin), a été réalisée dans la province de Xinjiang, dans le nord-ouest
du pays. Les fossiles retrouvés appartiennent à une espèce appelée Hamipterus tianshanensis,
qui a vécu durant le Crétacé inférieur. Cette espère, retrouvée uniquement en Chine, mesurait
environ 1,20 mètre de haut, avec une envergure pouvant aller jusqu'à 3,5 mètres avec les ailes
déployées
Cette découverte est exceptionnelle : nous n'avions jamais retrouvé autant d'œufs de ptérosaures
Seize des œufs exhumés présentent même des embryons fossilisés visibles en trois dimensions,
grâce aux techniques de modélisation moderne...

Œufs de ptérosaures fossilisés
Ces os et œufs fossilisés vont permettre aux paléontologues de mener des recherches inédites
sur le comportement de ces animaux. En analysant les embryons, ils ont déjà constaté que les
os correspondant aux ailes étaient moins développés que ceux des membres inférieurs. "Cela
montre que les ptérosaures naissaient, pouvaient marcher, mais pas encore voler. Ils avaient
donc besoin de leurs parents, c'est une des grandes découvertes que nous avons faites",
explique à l'AFP le professeur Alexander Kellner, paléontologue du Musée national du Brésil
Les chercheurs vont ainsi pouvoir analyser les différentes étapes embryonnaires des œufs de
ptérosaures, mais aussi les comportements de ces animaux entre eux...


__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:32 (2017)    Sujet du message: Gigantesque prédateur volant découvert en Mongolie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum -> Autres que les couteaux Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com