Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum Couteaux des Gaules et d'Ailleurs
les couteaux Régionaux des Gaules et d'Ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Du nouveau sur les Dinosaures

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum -> Autres que les couteaux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 495

MessagePosté le: Lun 14 Aoû - 02:28 (2017)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

PublicitéSupprimer les publicités ?
Faits étonnants sur les dinosaures

http://a.mynews.ly/!ID.GfNbZ

Usain Bolt plus rapide qu'un T-Rex, des espèces vivant jusqu'à 300 ans...
Les dinosaures passionnent les plus grands comme les plus petits.
Cette passion entretient la légende et, ainsi,
nombreuses sont les erreurs et les idées reçues sur ces incroyables
créatures. Aujourd'hui, le DGS vous propose de retourner à l'ère des
dinosaures pour découvrir 20 faits surprenants sur ces êtres vivants
fascinants.

1 – Certains dinosaures ont vécu 300 ans
«Les paléontologues estiment que les grands dinosaures avaient une
espérance de vie allant de 75 à 300 ans», explique Laura Mears, une
experte ayant écrit «101 faits gigantesques sur les dinosaures» sur
«Comment ça marche?». «Toute fois ces observations ont pu être
faites sur des données sur les animaux à sang froid – s'ils avaient
été à sang chaud, ils auraient une espérance de vie bien plus courte»,
estime-t-elle. Bien sûr, il est aujourd'hui encore très difficile de savoir
avec précision jusqu'à quel âge ils vivaient.
Le fait que ces créatures étaient à sang froid leur a permis de maintenir
leur température corporelle à l'équilibre.
En outre, certains dinosaures étaient si grands – comme Apatosaurus –
que s'ils étaient à sang chaud, ils auraient été «cuits» de l'intérieur, ce
qui suggère qu'ils étaient effectivement à sang froid et donc avec une
durée de vie assez longue. Cependant le paléontologue Michael D'Emic
de l'université Stony Brook à New York, propose une autre hypothèse:
certains dinosaures n'étaient ni à sang chaud, ni à sang froid, mais
avaient un métabolisme entre les deux. Il l'a déduit en utilisant la
masse corporelle et les taux de croissance de fossiles de certaines
espèces, y compris ceux du Tyrannosaurus rex...

2 – Argentinosaurus était plus long que la baleine bleue
Pendant longtemps, le titre du dinosaure le plus grand a été contesté et
convoité par d'autres. Mais aujourd'hui, il n'y a presque aucun doute:
l'Argentinosaurus est le plus imposant des dinosaures. Avec ses 70
tonnes, ses 40 mètres de long et ses 7,3 mètres de hauteur, il fait office
de véritable colosse. Même l'énorme baleine bleue qui fait tout de même
200 tonnes, ne fait pas le poids, avec ses 30 mètres de long.
Le Dreadnoughtus, qui était un des plus tenaces des concurrents en lice
pour être le plus imposant dinosaure, s'est incliné (les estimations des
scientifiques s'avérant moins bonnes que la réalité). En effet, sur des
fouilles en Patagonie, les paléontologues ont découvert les ossements
presque tous intacts du dinosaure, confirmant une taille de seulement
26 mètres de long et pesant 40 tonnes.

3 – Le premier os de dinosaure répertorié a été trouvé à Oxford en 1677
«Le premier dinosaure à être scientifiquement documenté était le Megalosaurus,
nommé par William Buckland en 1824» Mais la véritable découverte a été faite par
le professeur Robert Terrain de l'université d'Oxford en 1677
Celui-ci avait estimé qu'il s'agissait sûrement de l'os d'un membre d'un autre dino
Au final, aujourd'hui on en sait davantage sur ce dinosaure qui mesurait sept mètres
de long et pesait 1,1 tonne, et qui est plus connu sous le nom de Megalosaurus carnivore







__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 495

MessagePosté le: Jeu 24 Aoû - 15:28 (2017)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

L'astéroïde qui a éliminé les dinosaures a plongé la Terre dans l'obscurité durant 2 ans...

http://a.mynews.ly/!ID.GknrR

Plus des trois-quarts des espèces terrestres se sont éteintes il y a plus de 65 millions après qu'un astéroïde
s'est écrasé sur Terre. Un cataclysme qui, selon une nouvelle étude, aurait provoqué un véritable chaos,
plongeant notre planète dans une profonde obscurité durant deux ans.
Il y a 65 millions d'années, un astéroïde d'environ 10 kilomètres a percuté la Terre, provoquant un choc
estimé à plusieurs milliards de fois la bombe atomique d'Hiroshima. Un impact qui selon certaines théories,
aurait été à l'origine de l'extinction massive d'espèces animales et végétales marquant la fin du Crétacé.
Mais alors, à quoi pouvait bien ressembler la vie sur Terre à la suite d'un tel événement?
C'est une question à laquelle des scientifiques ont tenté de répondre. À partir d'un modèle informatique
faisant office de simulateur, des chercheurs du Centre national pour la recherche atmosphérique (NCAR) -
avec le soutien de la NASA ainsi que de l'Université du Colorado à Boulder - se sont penchés sur la façon
dont le climat terrestre aurait réagi à la suite de l'événement cataclysmique.
Les spécialistes sont unanimes : "L'extinction de nombreux grands animaux sur terre aurait pu être causée
par les conséquences immédiates de l'impact, mais les animaux qui vivaient dans les océans ou ceux qui
pouvaient se réfugier sous terre ou se glisser temporairement sous l'eau pourraient avoir survécu", a indiqué
Charles Bardeen, scientifique du NCAR et directeur de l'étude.

D'énormes nuages de suie
D'après leurs conclusions, la chute de l'astéroïde n'aurait été que le commencement d'une succession
d'événements rendant la survie presque impossible. L'étude, publiée dans la revue Proceedings of the
National Academy of Sciences, fait état d'un réel dérèglement climatique à la suite de cette violente
collision. Des tremblements de terre, des tsunamis ainsi que des éruptions volcaniques auraient secoué
la Terre.
Néanmoins, parmi tous ces événements, c'en est un tout autre qui a particulièrement attiré l'attention
des chercheurs : la chute de l'astéroïde aurait entraîné une vaporisation des roches qui, une fois
envoyées dans l'atmosphère, se seraient condensées en des particules nommées sphérules. Ces dernières
se seraient alors abattues sur Terre, à l'image d'une pluie incandescente, déclenchant des incendies.
Suite aux feux, d'énormes nuages de suie se seraient alors propagés dans les airs. Pour leurs travaux,
les chercheurs ont justement simulé les effets de ces nuages sur le climat global. D'après leurs résultats,
les masses de suie se seraient propagées, seraient montées dans l'atmosphère jusqu'à former une barrière
naturelle empêchant la lumière du soleil de se frayer un chemin jusqu'à la surface terrestre.
"Au début, il faisait aussi sombre que par une nuit de pleine lune", a expliqué Owen Toon, chercheur à l'Unnif
du Colorado dans un communiqué.

Une photosynthèse stoppée pendant 18 mois
"Nous voulions examiner les conséquences à long terme de la quantité de suie que nous pensons avoir été
créée et déterminer ce que ces conséquences pourraient avoir signifié pour les animaux restants", a indiqué
Charles Bardeen. Selon leur simulation, la succession de nuits imposées aurait ni plus ni moins interrompu
les processus de photosynthèse durant près de 18 mois.
L'obscurité prolongée pourrait donc expliquer l'extinction de certaines espèces présentes dans les océans. Le
manque de lumière bloquant le processus de photosynthèse, cela aurait eu un impact considérable sur le
phytoplancton, qui se situe à la base de la chaîne alimentaire océanique. Une forte baisse des températures
aurait également été observée : près de 28 degrés Celsius en moins sur terre et jusqu'à 11°C en moins au
niveau des océans.
Cependant, si la surface terrestre s'est vue considérablement refroidie, l'atmosphère, elle, aurait vécu sa
période la plus chaude en raison de la suie absorbant la lumière solaire. En grimpant dans la stratosphère,
les températures auraient produit des réactions chimiques sans précédent détruisant un peu plus la couche
d'ozone. Finalement, une fois la suie dissipée, l'affaiblissement de l'ozone aurait permis à des quantités
nocives de rayons ultraviolets d'atteindre la surface.

Les limites de la simulation
Toutes ces découvertes pourraient aider les chercheurs à comprendre les raisons justifiant l'extinction de
certaines espèces alors que d'autres ont survécu à la fin du Crétacé. Pour autant, le groupe a tenu à souligner
les limites que comporte l'étude. En effet, les simulations ont été élaborées en fonction d'un modèle moderne
de la Terre telle que nous la connaissons.
Rappelons par exemple qu'à la période du Crétacé, les continents ne se disposaient pas de la même façon
qu'aujourd'hui. Les scientifiques ont également rappelé que les concentrations de gaz contenues dans
l'atmosphère à l'époque différaient également : les niveaux de dioxyde de carbone notamment étaient plus
élevés.
La simulation n'a également pas pris en compte les éventuelles éruptions volcaniques survenues à l'endroit
de l'impact. Néanmoins, ces travaux pourraient éclairer les scientifiques sur d'autres types d'études, a relevé
Charles Bardeen, par exemple sur les conséquences de l'explosion de bombes nucléaires sur l'atmosphère...
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 495

MessagePosté le: Mer 11 Oct - 09:25 (2017)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

Jurassic World: Evolution - Un trailer qui exhibe de beaux dinos en 3D

Des images 4K dévoilent un peu plus Jurassic World Evolution:

https://lc.cx/pykt

https://lc.cx/pykv

https://www.youtube.com/watch?v=a-hqB5OTjso

https://www.youtube.com/watch?v=RPlKCcke2dQ





__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 495

MessagePosté le: Jeu 26 Oct - 22:51 (2017)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

Traces d'un nouveau dino en Afrique du sud

Découverte en Afrique du Sud d'empreintes d'un nouveau dinosaure géant

https://lc.cx/NdQP

Les empreintes d'une nouvelle espèce de dinosaure géant découvertes en Afrique

https://lc.cx/NdQK



Les empreintes ont été découvertes dans l'ouest du Lesotho


__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 495

MessagePosté le: Ven 27 Oct - 10:23 (2017)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

Des animaux préhistoriques très très dangereux

http://a.mynews.ly/!ID.HILcW

On t'a toujours parlé des animaux incroyables qui ont pu exister dans le passé,
comme le T-Rex, le Diplodocus ou le Vélociraptor. Cependant avant la naissance
des civilisations, il n'y a pas eu que les dinosaures, mais bien d'autres bestioles
bien méchantes qui méritent qu'on fasse un exposé de CM1 sur elles...

1. L'Andrewsarchus
L'Andrewsarchus est une sorte de loup-sanglier géant avec une queue de souris.
C'est le plus grand mammifère carnivore de tous les temps, il pouvait mesurer
jusqu'à 4 mètres pour 800 kg. On comprend vite pourquoi certains
cryptozoologistes ont émis l'hypothèse qu'il soit la fameuse bête du Gévaudan...



2. Le Titanoboa
Le nom veut tout dire: c'est un serpent mais qui aurait pu manger ton ami le boa. En effet il mesurait
près de 15m de long et pesait 2 tonnes. C'était un des plus grands prédateurs de son époque et mangeait
des alligators en guise d'Apéricubes



3. Le Gigantopithèque
Il faut savoir que cette bête était trois fois plus gros qu'un gorille. Il ne se nourrissait que de
bambous. Pour le reste s'il te mettait une mandale c'était la mort assurée



4. Le Carbonemys
A l'époque c'était une très grande tortue d'eau douce dotée d'une carapace de plus de 1m50 (celles des
Galapagos font max 1m20). Par contre elle avait une mâchoire très puissante ce qu'il laisse entendre qu'elle
se nourrissait de viande, genre des crocodiles



5. L'Helicoprion
Aujourd'hui on a le requin, à l'époque on avait l'hélicoprion. 10 mètres de long, un brevet de 50m nage libre,
et une mâchoire inférieure en forme de scie circulaire. Bon après apparemment elle lui servait à ouvrir les
coquilles d'ammonites et ça c'est moins badass



6. L'Anomalocaris
Cette crevette géante toute droite sortie de l'imagination d'un toxicomane régnait dans les océans
du Cambrien. Elle possédait 2 monstrueuses tentacules près de sa bouche en forme d'hachoir rectal,
un sphincter déchiqueteur. Son nom signifie «étrange crevette»



7. Le Prionosuchus
Avec ses 9 mètres de long, il fut le plus grand amphibien de tous les temps et vivait dans les marais
de cannabis du Permien, en compagnie d'autres créatures dont il se nourrissait. En gros c'était un truc
grand, mou, et vorace. Oui comme un zizi



8. Le Paracératherium
Si un éléphant et une girafe venaient un jour à pratiquer un coït, cela donnerait le Paracératherium.
Et même s'il est en réalité un parent du rhinocéros, il en reste pas moins le plus grand mammifère
que cette planète ait porté. Il vivait au Miocène et a croisé quelques humains



9. Le Jaekelopterus rhenaniae
On l'appelle le scorpion des mers, car il ressemble à un scorpion et il détient une caravane au bord
de l'eau. C'est un des plus grands arthropodes de tous les temps avec des 2m50 (imagine ce truc
aujourd'hui dans ta chambre). Mais bon il est trop mignon avec ces petites pinces



10. Le Platybelodon
Alors oui on dirait un gros néléphant, mais moins mims qu'un gros néléphant. Il avait une mâchoire
en forme de pelle qu'il utilisait comme faux pour couper les herbes et se rouler des gros splifs de guedin.
Son nom ressemble à Playmobil


__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 495

MessagePosté le: Dim 29 Oct - 10:29 (2017)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

L'incroyable fossile d'un monstre marin vieux de 150 millions d'années mis au jour en Inde

http://a.mynews.ly/!ID.HIi92

Le squelette quasiment complet d'un monstre marin appartenant au genre des ichtyosaures a été retrouvé
à l'ouest de l'Inde, à la grande surprise des spécialistes qui jusqu'ici, n'avaient retrouvé de fossiles de ce
type qu'en Amérique du Nord et en Europe
C'est une découverte aussi inédite qu'importante que vient d'annoncer une étude publiée dans la revue
américaine Plos One. En Inde, des spécialistes ont mis au jour le squelette d'un des plus grands "monstres
marins" connus à ce jour. Sous terre depuis 150 millions d'années, les restes fossilisés du reptile marin
préhistorique ont été découverts du côté de la province du Gujarat, au sud du village de Lodai, dans l'ouest
du pays
Ce prédateur des océans appartient à l'ordre des ichtyosaures, un terme grec signifiant "poisson lézard", qui
regroupe des espèces ayant évolué durant l'ère du Mésozoïque qui comprend les périodes du Trias, du
Jurassique ainsi que du Crétacé. Si des vestiges similaires avaient déjà été observés en Amérique du Nord
ainsi qu'en Europe,la découverte d'un squelette quasiment entier d'ichtyosaure en Inde n'a pas manqué de
surprendre les spécialistes

Un squelette quasi complet et bien préservé
"C'est une découverte remarquable", s'est réjoui Guntupalli Prasad, paléontologue de l'Université de Delhi
en Inde. "Ce n'est pas uniquement parce qu'il s'agit du premier signalement d'ichtyosaure du Jurassique en
Inde, mais bien aussi parce que cela éclaire sur l'évolution et la diversité des ichtyosaures dans la région
indo-malgache de l'ancien Gondwana ainsi que les liens biologiques de l'Inde avec les autres continents du
Jurassique".
En effet, en fouillant les sols du district de Kutch, dans l'Etat indien du Gujarat, les paléontologues pensaient
croiser la route de certains fragments d'os, mais certainement pas d'un fossile d'une telle ampleur et d'une
telle espèce. Il aura fallu près de 1.500 heures pour creuser la roche et découvrir le squelette dans son
intégralité. Celui-ci a d'ailleurs été retrouvé étonnamment bien conservé puisque seuls quelques morceaux à
l'avant et à l'arrière manquent à l'appel
Selon les estimations des chercheurs, la taille totale du spécimen atteindrait les 5,5 mètres de longueur
"Nous pourrions déduire de l'usure de ses dents que cet ichtyosaure était un prédateur de haut niveau qui se
nourrissait de nourriture dure et abrasive", a indiqué Guntupalli Prasad. Plus précisément, les paléontologues
pensent que le spécimen appartient à la famille des Ophthalmosauridae comme le suggèrent ses grands yeux
Les reptiles marins de cette famille auraient évolué sur Terre il y a 165 à 90 millions d'années, ce qui semble
correspondre à l'ichtyosaure retrouvé en Inde dont l'âge a été évalué à entre 152 et 157 millions d'années

Un grand nageur en période de dislocation du Super-Continent (Pangée)
http://couteaux.clicforum.com/t1032-UN-SUPERCONTINENT-appell-PANGEE.htm
D'après les spécialistes, la découverte d'une telle espèce dans les environs témoigne des capacités d'évolution
des ichtyosaures durant cette période de changement intense. En effet, il y a quelque 150 millions d'années,
le super-continent - baptisé "Pangée" qui réunissait toutes les terres du globe en un seul et même bloc - s'est
scindé en deux continents, nommés Laurasie et Gondwana alors séparés par ce que nous connaissons aujourd'hui
comme l'océan Atlantique
"Cela indique la possibilité que les ichtyosaures aient pu se déplacer entre [ce qui est maintenant] l'Europe, l'Inde
occidentale, Madagascar et l'Amérique du Sud", a poursuivi Guntupalli Prasad. "Les fossiles d'ichthyosaures sont bien
connus des continents septentrionaux, mais ils sont très rares dans le sud", a confirmé pour le National Geographic,
Steve Brusatte, paléontologue de l'Université d'Edimbourg n'ayant pas fait partie de l'étude
"Ce nouveau squelette a donc le potentiel de révéler de nombreux secrets sur l'évolution de l'ichtyosaure et la
biogéographie", a-t-il ajouté. Si les travaux d'excavation dans les roches sédimentaires pour cet ichtyosaure se sont
avérés éreintants, ils n'ont en rien démotivé les spécialistes qui entendant bien programmer de prochaines fouilles
dans les environs avec l'espoir de trouver d'autres fossiles tout aussi remarquables
"Dans les années à venir, nous prévoyons de mener une vaste campagne d'exploration dans la région de Kachchh
pour trouver plus de fossiles d'ichtyosaures et pour rechercher d'autres reptiles marins", a conclu Guntupalli Prasad...



Au temps de la Pangée, regardez où se trouvait l'Inde, en bas à droite dans la photo:


__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 495

MessagePosté le: Lun 13 Nov - 02:02 (2017)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

Les restes d'un gigantesque prédateur volant découverts en Mongolie...

http://www.appy-geek.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=12201…

Il y a 70 millions d'années, une créature semblable à un dragon régnait
sur les cieux au-dessus de la Mongolie
Ce ptérosaure – un membre de la grande famille comprenant le
ptérodactyle – avait une envergure de la taille d'un petit avion, pouvait
décoller du sol en quelques secondes, et se nourrissait peut être de petits
dinosaures...

Imaginez un monstre à long bec, assez grand pour regarder une girafe dans
les yeux, mais capable de voler dans le ciel, un oiseau géant de 11 mètres
d'envergure avec un cou énorme
C'est l'animal que des paléontologues ont découvert, à partir de cinq
morceaux d'os du cou trouvés dans la formation de Nemegt, dans le désert
de Gobi, dans le sud de la Mongolie
Un article publié récemment dans le Journal of Vertebrate Paleontology décrit
un «ptérosaure gigantesque» connu seulement de par ses énormes os du cou
Bien qu'il soit difficile d'estimer la taille et la forme d'un animal sur la base
seulement des vertèbres cervicales, les paléontologues ont constaté qu'elles
étaient similaires aux vertèbres d'autres ptérosaures gigantesques
Par conséquent, ils ont pu déduire que l'animal appartenait à la famille des
Azhdarchidae, qui comprend les Quetzalcoatlus, un ptérosaure découvert en
1971, dont l'envergure était estimée entre 10 et 11 mètres
Une taille encore incertaine…
Cet animal nouvellement découvert a été estimé être de taille similaire au
célèbre Quetzalcoatlus, ce qui en fait l'un des plus grands animaux à avoir
jamais volé. Cependant, étant donné que seules les vertèbres du cou d'un
individu de l'espèce sont connues, ils auraient pu être plus petits ou plus
grands que l'estimation actuelle
Les énormes vertèbres du cou pourraient indiquer que l'animal était
proportionnellement plus grand que les autres azhdarchides. Cependant,
il est également possible qu'il ait simplement eu un cou lourd et épais,
disproportionné par rapport au reste de son corps

Une toute autre histoire de la répartition des dinosaures sur terre!!!!!

Cette découverte est particulièrement intéressante dans la mesure où
les ptérosaures de cette famille n'ont jamais été retrouvés en Asie. Cela
signifie que cette famille de dinosaures a pu s'étendre de l'Amérique
du Nord et de l'Europe à l'Asie. Ce qui change complètement le récit de
l'endroit où ces types d'animaux auraient vécu à l'ère des dinosaures...






__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 495

MessagePosté le: Mar 21 Nov - 10:59 (2017)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

Des traces de dinosaures près de LYON

http://www.appy-geek.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=12339…

Des dinosaures ont vécu près de Lyon! C'est en tout cas ce qu'ont constaté des paléontologues
suite à une incroyable découverte. Une piste de dinosaure vieille de 150 millions d'années a été
mise au jour à Plagne, et elle n'a pas fini de révéler ses mystères...

EN QUOI CETTE PISTE EST-ELLE EXCEPTIONNELLE?
La découverte de la piste ne date pas d'hier. C'est en 2009 que deux membres de la Société des naturalistes
d'Oyonnax, Marie-Hélène Marcaud et Patrice Landry, sont tombés par hasard sur des empreintes de grands
sauropodes lors d'une exploration. Suite à cette trouvaille inattendue, les chercheurs du Laboratoire de Géologie
de Lyon se sont penchés sur cette piste pour l'étudier en détail. Ils ont constaté que la piste, en plus de contenir
des empreintes, est très rare
Cette piste se trouve en effet sur un territoire de près de 3 hectares où d'autres traces et pistes ont été découvertes
Quant à celles identifiées il y a 8 ans, elles appartiennent à une piste longue de 155 mètres sur laquelle ont été
observés 110 pas successifs. Des détails qui font de la piste de Plagne la plus longue du monde laissée par des
sauropodes et qui ont permis d'en apprendre plus sur l'environnement de l'époque...



QU'ONT APPRIS LES CHERCHEURS?
A travers l'analyse de la piste, les chercheurs ont découvert que lorsque les traces ont été laissées, le secteur
était recouvert par une mer chaude et peu profonde. Selon leurs analyses, il y avait également des petites îles
dont la végétation importante servait de garde-manger pour les sauropodes
La hauteur des eaux changeantes a permis aux dinosaures de se rendre sur ces îles, la mer laissant sur son
passage un sol calcaire. Calcaire dans lequel les dinosaures ont laissé des traces circulaires délimitées par
des bandeaux de sédiments et mesurant de 94 à 103 cm...



UN NOUVEAU DINOSAURE DÉCOUVERT GRACE À CETTE PISTE?
Si les traces ont permis de mieux comprendre l'environnement qu'ont côtoyé les dinosaures, des chercheurs
ont voulu identifier les auteurs de ces traces. L'espèce est connue depuis la découverte de la piste en 2009
mais de nouveaux détails ont pu être révélés. Après analyse, les spécialistes estiment que l'animal mesurait
au moins 35 mètres de long et pesait 35 à 40 tonnes. Sa vitesse moyenne était de 4 km/h et il était capable
d'effectuer des enjambées de 2,80 mètres
Ces caractéristiques n'appartenant à aucun sauropode connu, c'est donc une nouvelle espèce qui a réalisé les
traces: Brontopodus plagnensis, elle a été décrite dans la revue Geobios. Ce nouveau dinosaure incarne
lui aussi une découverte majeure et au vu des 3 hectares de pistes laissées, les chercheurs ont encore bcp
de travail et de trouvailles à réaliser...


__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 495

MessagePosté le: Mar 28 Nov - 17:30 (2017)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

Nous buvons de l'urine de Dinosaures tous les jours et c'est la Science

qui le dit!!!!!!!!!!!!!!!!! MARDI 2 JUIN 2015



Ha la soif, terrible fléau! Alors quoi de mieux qu'un bon verre d'eau bien fraîche? 
Si vous pensez aux Dinosaures, c'est sur la possibilité de faire ressusciter ces charmants
reptiles, mais voilà qu'ils reviennent dans notre vie quotidienne et d'une manière peu ragoûtante...

Voilà que la chaîne Youtube Curious Mind, tenue par une équipe scientifique très sérieuse,
est arrivée à une étrange déduction:
Comment? En se demandant quelle quantité d'eau était passée par les intestins des dinosaures!!!!!!
L'équipe a ensuite appliqué à ces chiffres le cycle de la vie et de l'hydrologie. Au final, ils affirment
que "presque toutes les molécules d'eau que nous consommons ont été urinées par les Dinosaures"
Les chiffres sont formels: sur notre planète, 96% de l'eau provient des mers et des océans, 2% est
stockée dans les glaces des pôles et les 2% restants sont présents sur les continents (et 0,001%
d'eau est présente uniquement dans l'atmosphère). Une très faible proportion d'eau potable donc
puisque sur les 2% d'eau continentale, très peu provient de rivières et de lacs. Mais bien sûr, les
transferts se font constamment. Curious Mind a donc calculé le temps nécessaire pour que toute
l'eau sur Terre complète son cycle Solide-Liquide-Gazeux. En fait le temps qu'il faudrait à l'eau de
notre planète pour se purifier...

Et la conclusion est:
Les Dinosaures ont eu tout le temps de boire l'eau disponible sur terre! L'ère Mézosoïque, soit le
règne des dinosaures sur notre planète, a duré pas moins de 161 millions d'années. En comparaison,
l'Homo sapiens n'est apparu que voilà 100.000 ans. Cela vous donne une idée du contraste entre notre
consommation (certes excessive) des réserves d'eau et celle des Dinos impitoyables qui ont peuplé la
Terre! Une consommation vraiment viciée!!!!!!!!!!!!!
Alors si nous buvons de l'urine de Dinos tous les jours, ce n'est pas forcément nocif pour notre santé
Parce que, certes, notre eau n'est pas entièrement purifiée, mais elle l'est suffisamment pour que sa
concentration soit trop faible pour nous affecter
Et sachez aussi que, dans certains Pays, il peut nous arriver de boire de l'eau polluée d'urine humaine
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 495

MessagePosté le: Mar 2 Jan - 01:04 (2018)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

Les sept meilleures découvertes paléontologiques 2017

http://www.appy-geek.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=12907…

https://www.youtube.com/watch?v=0S2_QCJkwb0

Du Borealopelta, le mastodonte au camouflage, au Kayentapus, cousin africain du T-Rex,
on revient sur les découvertes dinosauresques les plus bluffantes de l'année. Merci la
nature, merci la science, merci le Tricératops d'avoir autant la classe
Quelles autres espèces d'animaux vertébrés font autant fantasmer les humains que les
dinosaures ? Petits garçons et petites filles rêvassent sur la vie de ces espèces géantes
qui ont peuplé la Terre durant 170 millions de longues années. Et en vieillissant, même
si les rêveries s'estompent parfois, la curiosité pour ces étranges bêtes ne meurt jamais
vraiment

Chez Mashable FR, nous avons tenté de couvrir, tout au long de l'année 2017
la majorité des découvertes liées à la vie des ces créatures fascinantes. Florilège des
plus importantes et passionnantes trouvailles paléontologiques réalisées à travers le
monde en 2017. Parce que les dinos, c'est vraiment bien

Halszkaraptor, le dinosaure au cou de cygne et aux dents de croco
On attaque cette sélection avec un dinosaure que nous avions loupé (c'est ballot):
le Halszkaraptor escuilliei, qui vivait en Mongolie, durant la période du Crétacé
supérieur
Baptisé Halszka par les chercheurs qui l'ont étudié, ce spécimen véritablement
unique a connu un parcours assez chaotique pour arriver jusqu'à nous. Il a été
découvert dans le désert de Gobi par une personne inconnue, puis c'est un
collectionneur qui l'a récupéré avant de proposer son étude à un paléontologue
belge. Le fossile a ensuite été étudié et radiographié par les puissants rayons X
de l'European Synchrotron Radiation Facility (ESRF) de Grenoble.
Et là, surprise: Halszaka est un hybride tel que l'on n'en a jamais vu, aussi à
l'aise sur terre que dans l'eau, une première pour un dinosaure. "Il faut imaginer
un mélange entre un Vélociraptor, une autruche et un cygne avec un museau de
crocodile et des ailes de pingouins", décrivait Paul Tafforeau, paléontologue à
l'ESRF, à l'AFP
Haut d'un mètre vingt, il appartient à la famille des droméosaures, comme le
vélociraptor. Il a des griffes similaires, qui lui permettent d'égorger ses proies et
était capable, en embuscade, de replier son cou en S avant de le projeter, bouche
ouverte, pour attraper les poissons...

Des œufs de ptérosaures fossilisés de Chine
Annoncé dans la revue scientifique Science en novembre dernier,
la découverte de 215 œufs de ptérosaures en Chine en fait le plus gros gisement de fossiles
de ces immenses reptiles volants contemporains des dinosaures.
La "famille" des ptérosaures comportait plus d'une centaine d'espèces qui ont dominé les cieux pendant
plus de 150 millions d'années avant de disparaître sans descendance directe, il y a 66 millions d'années
Les plus imposants mesuraient jusqu'à douze mètres d'envergure : ce sont, tout simplement, les plus
grandes créatures volantes n'ayant jamais foulé la Terre
Une vue proche des œufs et os de ptérosaures.ALEXANDER KELLNER/MUSEU NACIONAL/UFRJ
Seize des œufs exhumés présentent même des embryons fossilisés. Ils ont permettre aux paléontologues
de l'Académie des sciences de Chine de mener des recherches inédites sur le comportant des ptérosaures

Le Borealopelta markmitchelli, le mastodonte au camouflage
Celui-ci, c'est un costaud. Après six ans d'analyse, des chercheurs ont découvert qu'une espèce de dinosaure
découverte en 2011 avait, en plus d'un corps énorme et recouvert d'une robuste carapace, une forme de
camouflage pour se cacher de ses prédateurs
Le Borealopelta markmitchelli, du groupe des ankylosauridae – des animaux au corps recouvert d'une armure
osseuse les protégeant de leurs prédateurs – mesurait 2,5 mètres de haut, pesait une bonne centaine de kilos
et bénéficiait de cette sorte de double protection, une carapace et un camouflage
Scientists have named a new species. "Borealopelta markmitchelli" was a plant-eating, armored dinosaur, via
@NatGeo https://news.nationalgeographic.com/2017/08/nodosaur-dinosaur-fossil-study-…
Le spécimen avait été découvert en 2011 au Canada, dans la région de l'Alberta. Ayant vécu il y a 110 millions
d'années, le dinosaure était complètement enclavé, presque momifié, dans la roche. Il a fallu 7 000 heures de
travail aux chercheurs pour arriver à l'extraire de son enveloppe de pierre, comme ils l'expliquent dans la revue
Current Biology
Au final, on se retrouve avec un l'un des spécimens les plus complets jamais découverts. Toute la partie inférieure
du corps, de la tête au bassin, est presque intacte. Le pied droit est parfaitement conservé, en trois dimensions.
Ce Borealopelta markmitchelli est exposé depuis mai au musée royal Tyrrell, à Drumheller (Canada), depuis mai
Si vous passez par là…

Royal Tyrrell Museum Une terrible tique de Dracula contemporaine des dinosaures:
D'un point de vue taille, on n'est pas vraiment sur la même envergure qu'un dinosaure. Mais plusieurs tiques,
gorgées de sang et fossilisées dans de l'ambre ou dans des plumes de dinosaures, ont été découvertes en Birmanie
Les acariens, vieux de 99 millions d'années, ont donc été contemporains des dinosaures. Ce qui nous rappelle
imméditament "Jurrasic Park", dans lequel des chercheurs trouvent l'ADN de dinosaures dans un moustique
fossilisé dans de l'ambre. Malheureusement,"toutes les tentatives pour extraire l'ADN des échantillons d'ambre
se sont révélées infructueuses", précise dans un communiqué le musée d'histoire naturelle de l'université d'Oxford

L'astéroïde qui a causé l'extinction des dinosaures s'est écrasé au "pire endroit possible"

La bestiole mesurait un millimètre, possédait huit pattes et aucun œil. De quoi terroriser le plus grand des T-Rex
L'astéroïde qui a causé l'extinction des dinos s'est écrasé au pire endroit possible
On se permet encore de faire un petit détour. Parce que cette nouvelle, si elle n'est pas directement liée à une espère
de dinosaure, est la réponse à la question que tous les amateurs de dinosaures se sont posés un jour : comment ont
-ils disparu?
Durant longtemps, la question est restée en suspens. Aujourd'hui, nous sommes quasiment sûrs que c'est le crash
d'un astéroïde de près de 10 kilomètres de diamètre, qui s'est abattu sur les côtes de la ville de Chicxulub, au Mexique,
qui a causé leur extinction...

Un documentaire produit par la BBC à ce sujet a fait beaucoup parler de lui, en mai dernier
Intitulé "The Day the Dinosaurs Died", il suivait la géophysicienne Joanna Morgan et ses collègues de l'Imperial
College de Londres dans leur recherche au cœur du cratère causé par l'impact de l'astéroïde
Selon eux, le golfe du Mexique était le pire endroit sur terre où l'objet stellaire pouvait échouer: en raison de la
faible profondeur des eaux, l'impact a causé une éruption colossale qui a libéré un volume gigantesque de soufre
issu du gypse minéral situé dans la croûte océanique. Alors qu'une tempête de feu causée par l'impact ravageait
la planète, la propagation du soufre dans l'atmosphère a déclenché une longue période glaciaire. Tout ça à cause
de cette zone peu profonde

Le Kayentapus ambrokholohali, cousin africain du T-Rex
Plus c'est grand, plus c'est bon. En octobre, une équipe internationale de paléontologues a révélé avoir découvert
de grandes empreintes fossilisées à l'ouest du Lesotho
Elles appartiennent à une nouvelle espèce de dinosaure bipède, un carnassier géant nommé Kayentapus ambrokholohali,
dont les empreintes retrouvées jusqu'à présent ne font rien de moins que 57 cm de long et 50 cm de large. Ce qui est
fascinant, c'est que ces traces ont été découvertes sur une couche géologique datant du début du Jurassique
Les chercheurs en déduisent que le Kayentapus ambrokholohali aurait foulé ce sol il y a près de 200 millions d'années
FABIEN KNOLL & LARA SCISCIO
C'était la première fois qu'on trouvait des preuves de vie d'un dinosaure aussi grand datant de cette époque et dans
cette zone. Ce n'est seulement qu'à partir du Crétacé, soit 55 millions d'années plus tard (il y a près de 145 millions
d'années), que les autres mégathéropodes, comme le Tyrannosaure rex, ont commencé à apparaître, selon nos
connaissances actuelles

Le Chilesaurus, ce gentil végétarien un peu étrange
On conclut ces meilleures découvertes paléontologiques de l'année 2017 par un bon gars, le Chilesaurus diegosuarezi
Ce grand lézard du Jurassique supérieur, découvert pour la première fois au sud du Chili en 2004, a quelques
similitudes physiques avec son cousin, le Vélociraptor. Mais notre ami, nommé diegosuarezi en référence à Diego
Suarez, l'enfant de 7 ans qui l'a découvert, était fermement végétarien
Ce qui a beaucoup dérouté les spécialistes. Dans une étude publiée dans la revue Proceedings of the Royal Society B,
Paul Barett, paléontologue au musée d'histoire naturelle de Londres, explique que c'est "l'un des dinosaures les plus
déroutants et les plus fascinants", parce qu'il a "presque l'air d'avoir été conçu à partir de plusieurs animaux différents",
résume t-il. Le chercheur et son collègue Matthew Baron, de l'université de Cambridge, ont étudié plus de 450
caractéristiques anatomiques de dinosaures primitifs et les ont comparé au Chilesaurus
Pour eux, le dinosaure est le véritable "chaînon manquant" entre le groupe des ornithischiens principalement végétariens
et celui des théropodes carnassiers. Grâce au Chilesaurus, on pense désormais que les deux groupes ont partagé une
ascendance commune il y a 220 à 225 millions d'années...
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 9 495

MessagePosté le: Mar 2 Jan - 22:16 (2018)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

Des scientifiques ont découvert le plus ancien reptile de l'Antarctique

http://www.appy-geek.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=12938…

Les paléontologues viennent de découvrir les vestiges d'un plésiosaure, un reptile
marin qui date de l'ère mésozoïque. Les restes de l'animal ont été retrouvés lors
d'une fouille qui a duré un mois, dans une zone éloignée de la péninsule Antarctique.
D'après les analyses effectuées, les fossiles sont vieux de cent cinquante millions
d'années. Il s'agit du plus ancien reptile découvert sur le continent
Le mérite de la découverte revient à un groupe de chercheurs argentins du Conseil
national de recherches (CONICET) du pays. Initialement, les quatre membres de
l'équipe ont exploré les lieux dans l'objectif de récolter des informations
Ils espéraient pouvoir trouver de nouvelles pistes sur lesquelles mener leurs futures
expéditions
L'intérêt de la découverte réside dans le fait qu'elle bat le record enregistré jusqu'à
aujourd'hui d'environ 80 millions d'années: Ils ont reconstitué le squelette en entier!
Pour rappel, l'Antarctique fait partie des zones qui ont été les moins explorées du globe
Le site se trouve à quelques kilomètres de la base Marambio, en Argentine
Les travaux de recherches ont été soutenus par l'Institut antarctique d'Argentine, une
branche de l'Agence nationale du ministère des Affaires étrangères de l'Antarctique
Le plus ancien reptile marin connu jusqu'à aujourd'hui datait du Crétacé, la période
qui s'étend entre 145 à 64 à millions d'années...
Les chercheurs ont d'abord découvert «une petite partie du corps», constituée de
«quelques vertèbres dorsales et de côtes». Ensuite, plus loin, ils ont trouvé le reste
des os de la bête préhistorique de 6 à 7 mètres de long...
«C'était une grande joie. Nous savions que nous pourrions trouver beaucoup de
reptiles aquatiques, mais ceci était vraiment extraordinaire», s'est enthousiasmé
O'Gorman de l'Université de La Plata Juan Patricio, spécialiste en environnement
aquatique du Jurassique
«Il s'agit d'un être vivant de six à sept mètres de long. C'est un plésiosaure de
taille moyenne», a-t-il expliqué, «la campagne a été très productive, nous avons
détecté une grande quantité de poissons fossiles du Jurassique qui améliorent
considérablement nos connaissances sur la faune de cette période en Antarctique»
Définitivement, les chercheurs ont obtenu plus de résultats que ceux à quoi ils
s'attendaient au départ...

Un nouveau lac subglaciaire a été découvert en Antarctique!!!!!!!!!!!!!!


__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
https://www.youtube.com/watch?v=orSO7SrDDys
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:09 (2018)    Sujet du message: Du nouveau sur les Dinosaures

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum -> Autres que les couteaux Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com