Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum Couteaux des Gaules et d'Ailleurs
les couteaux Régionaux des Gaules et d'Ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

CHRISTIAN LEMASSON
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum -> Couteaux des Gaules
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Dim 15 Mai - 14:40 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Pour voir notre Christian Lemasson en vidéo:
Mettons cette belle vidéo ici à 19 minutes, on en sortira instruit 


https://www.youtube.com/watch?v=o5FXOW_czd8

http://couteaux.clicforum.com/t937-Samedi-11-janvier-16h20-TOUS-sur-FR3.htm



et toute cette vidéo ici aussi: 

https://www.youtube.com/watch?v=vilZ5aBXfEQ

http://lasenteurdel-esprit.hautetfort.com/apps/search/?s=christian Lemasson

Christian Lemasson et l'Histoire du Couteau de Laguiole

http://www.aveyron.com/histoire/lemasson.html

http://www.aveyron.com/histoire/lemasson2.html

http://www.aveyron.com/histoire/lemasson3.html






__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8


Dernière édition par Admin Bernie le Lun 16 Mai - 09:30 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 15 Mai - 14:40 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Lun 16 Mai - 00:49 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Après l'émission lamentable sur France 5 hier, j'ai passé mon Dimanche à faire tout ce Post dédié à Christian Lemasson,
Historien et Google Vivant de notre Coutellerie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Quand j'ai eu fini à 15h40, les visites étaient déjà au nombre de 46, maintenant ce Lundi à 1h48, au moment où j'écris
ces lignes, on en est déjà à 114 visites!!!!!!!!!! Voilà qui est plus sympa pour notre cher Historien que ceux qui diffusent
notre Histoire de la Coutellerie en 4 minutes
Emisssion avec la Coutellerie de Laguiole + la visite à la FDL : 2 MINUTES
ensuite, Visite de Laguiole + interview de Christian Lemasson : 2 MINUTES
Total: 4 minutes pour la coutellerie sur 57 minutes d'émission Cool
Christian Lemasson a fait des découvertes très importantes sur notre Coutellerie et son Histoire à travers les siècles et
cela prend bien plus de 2 minutes à raconter!!!!!!!!!!!!!!!!!
En arrivant ce Lundi 16 Mai à 10h10, je constate que les visites sont passées à 192, autant d'hommages à Mr Lemasson
cela me touche tellement pour lui!!!!!!!!!!!!!!!!!!
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Lun 16 Mai - 10:01 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

ACHETER UN LAGUIOLE ANCIEN

http://couteaux.clicforum.com/t636-Acheter-un-Laguiole-Ancien.htm

Qui n’a pas rêvé de posséder un laguiole ancien ? La brocante, les antiquaires,
les petites annonces des revues, l’achat aux enchères publiques, les enchères
sur internet, une bourse aux collectionneurs, l’achat à un particulier ou l’échange
avec un collectionneur, un salon coutelier, un couteau en dépôt chez un coutelier
d’art pour un de ses clients, un revendeur de couteaux, un site spécialisé dans la
vente de couteaux anciens, tous les chemins mènent au laguiole. Pour éviter quelques
déconvenues, quelques précautions sont conseillées. Il ne faut jamais se laisser envahir
par l’émotion d’une hypothétique et miraculeuse trouvaille, le «couteau du siècle». Il faut
toujours prendre un peu de recul, et analyser les caractéristiques mises en avant par le
vendeur, essayer de voir le détail qui peut paraître anachronique par rapport à la datation
avancée. La plus grande partie des vendeurs particuliers ou professionnels sont honnêtes
mais pas toujours très compétents, il faut donc prendre avec prudence les descriptions de
mise en vente.
Récemment plusieurs phénomènes se sont développés qui peuvent nous mettre la puce à
l’oreille: la «remonte» à partir de pièces anciennes est un grand classique. Si la remonte est
annoncée par le vendeur, ce n’est pas trop grave, vous achetez un couteau presque ancien.
On trouve ainsi des laguioles des années 30 en remontage. La lame a sa longueur initiale
comme neuve, le ressort est brillant à l’intérieur, pas de dépôt de crasse, le manche en ivoire
est souvent bien blanc et les clous brillants. Parfois le vendeur a pu vieillir et jaunir l’ivoire  
pour donner l’apparence ancienne. Il faut sentir le manche du couteau, si une odeur de sapin
ou de potassium se dégage alors méfiance. Certains couteaux à manche en corne sont
remontés avec un manche en ivoire pour les vendre plus cher. Il faut regarder l’aspect des
clous à l’intérieur, voir si ils ont du vert de gris ou si ils sont brillants. Parfois la lame n’est
pas d’origine, cela est normal sur un couteau ancien qui a vécu. Le propriétaire a pris le soin
de la faire changer pour que le couteau continue son parcours utilitaire. Par contre on peut
retrouver des couteaux montés à partir d’un stock de lames de marques prestigieuses, la
lame pourra être retaillée pour s’adapter. Il faut donc se méfier des lames de couteaux
anciens dont la longueur de lame correspond pile poil à la longueur du manche, parfois les
maladroits n’ont pas enlevé le petit millimètre de trop, et là c’est un peu plus voyant.
Certains vieillissent les lames dans un bain, le traitement si il est irrégulier peut être
décelable.
Pour voir si les cotes ont pu être changées, en dehors de leur aspect, il faut regarder à
l’intérieur de la platine, regarder les dépôts de poussière dans les interstices, regardez aussi
si un trou dans la platine ne correspond à aucun clou, cela peut indiquer un changement de
cotes. Quand la lame est d’origine, le dos du ressort et le dos de la lame sont alignés, le bas
de l’entablure n’est ni en retrait ni ne dépasse de la platine. Si le talon de la lame n’est pas
de niveau avec le bord inférieur du manche du couteau, la lame a certainement été changée.
Il ne faut pas oublier que les couteaux les plus anciens ont des ressorts forgés.
On reconnaît un ressort forgé à l’épaisseur qui va en diminuant plus on s’approche de la queue.
Si le ressort présente des bords parallèles tout le long, alors il a été soit fabriqué par découpe
et donc n’est pas plus ancien que le début du XXe siècle, soit le ressort a été fabriqué au
backstand tout récemment.
Un vieux couteau en ivoire, selon le lieu où il a été stocké, présentera une cote plus jaunie que
l’autre. La tentation peut être grande de rajouter un décor à la lime, un guillochage à l’imitation
des guillochages anciens. La crotte de polissage laisse des traces noires dans les creux qui sont
le plus souvent absentes sur les couteaux bidouillés. Parfois les vendeurs annoncent «ressort
forgé», si la mouche présente deux boursoufflures sous la mouche, l’une à droite à l’avant et
l’autre en arrière de l’autre coté, ce sont les traces de l’arc électrique et alors on a affaire à une
mouche soudée. Dans le cas de la mouche soudée, il y a une discontinuité visible entre le ressort
et la mouche. Notre couteau n’est alors pas plus vieux que les années trente. Si la mouche soudée
est décorée d’une abeille alors notre couteau est des années 50 ou plus récent, surtout si la croix
du berger est présente sur le manche. Si un laguiole ancien présente des mitres, il est thiernois.
Si les spires du tire-bouchon présente une fine rayure (filet) tout le long des spires, on a aussi
affaire à une fabrication thiernoise. Si l’onglet est court et éloigné du dos de la lame, on a
certainement affaire à une production ancienne laguiolaise. Si l’onglet est long ou en croissant,
le laguiole vient de Thiers. Les platines anciennes présentent des traces d’usure, des bords
attaqués par les chocs et l’action des outils traditionnels du monteur, les marques de coups
doivent être dissymétriques d’une cote à l’autre, sinon méfiance. Les traces de vert de gris
ou l’accumulation de salissure entre les platines et les cotes sont un point encourageant pour
l’acheteur.
Un fabricant de poinçons de marque a eu la surprise d’être approché par une personne qui voulait
faire réaliser un poinçon marqué «Pagès à Laguiole» et un autre marqué «Mascadet à Laguiole».
Bien sur vous avez compris qu’il s’agissait d’un contrefacteur. Il faut regarder l’intérieur de la
marque. Une marque ancienne devrait présenter de l’oxydation à l’intérieur des lettres, une usure
irrégulière des lettres, des salissures ou de la crotte de polissage. Plus le couteau est coté, plus
la tentation pour le faussaire est grande. Les grands laguioles à cran d’arrêt et les figurines
anthropomorphes de Crocombette peuvent atteindre une fourchette entre 2000 et 8000€
voire plus. Il faut donc examiner le couteau à la loupe d’horloger et déceler les éventuelles traces
d’outils modernes, comparer avec des œuvres connues dont les photos ont été publiées. N’oubliez
pas qu’en achetant à un antiquaire, vous avez une garantie d’expertise, il est tenu à la description
et la datation sincère des objets qu’il vend. 
Tout ce que je dis ne devrait pas trop démoraliser, c'est juste quelques pistes de réflexion, on s'est
tous fait avoir un jour ou l'autre, c'est comme cela que l'on se vaccine.
Bien à tous,
Christian Lemasson

http://couteaux.clicforum.com/t247-Artisants-et-divers-du-Laguioles.htm
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Lun 16 Mai - 11:51 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Un Article de Christian Lemasson sur les Emouleurs de Thiers Surprised

http://gfx.thiers-tourisme.fr/UserFiles/file/emouleursthiers.pdf

A voir aussi: http://couteaux.clicforum.com/t75-Aniciens-metiers-de-la-Coutellerie.htm








__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8


Dernière édition par Admin Bernie le Lun 16 Mai - 16:26 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Lun 16 Mai - 15:41 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

EVOLUTION DU COUTEAU DE LAGUIOLE DE 1829 à AUJOURD'HUI Idea  













et demain? Je crois que quelqu'un l'a déjà fait, c'est un Grand Artisan du Québec et ce couteau
est d'une beauté inouie:  http://couteaux.clicforum.com/t139-le-Laguiole-du-Futur.htm


__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8


Dernière édition par Admin Bernie le Mar 17 Mai - 19:12 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Lun 16 Mai - 22:17 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Quand les fabrications des Eustaches à St Etienne s'arrêtèrent en 1889, ils disparurent progressivement
des poches des gens après une longue Histoire de 300 ans! Des Eustaches Montpelliers furent construits
par centaines de milliers à St Etienne depuis le 17è siècle! Distribués jusque dans les Colonies Américaines
du Nord, du Centre et du Sud et aux Indes aussi, et dès 1690 dans le Sud de la France, dans le Massif
Central, en Auvergne et en Aveyron! les manches étaient en bois, en corne et en fer!
il y avait aussi des Capucins à 2 clous de diverses tailles, certains Eustaches étaient déjà des corbins à
lames Bourbonnaises et d'autres déjà des jambettes Stéphanoises à lames Yatagans, exactement ce que 
seront en 1829 et en 1860 à Laguiole, les deux générations de laguioles toujours en cours aujourd'hui!!!!!!

Deux vieilles Jambettes Yatagan que les Couteliers de St Etienne nous ont fournies entre
les XVIIè et le XIXè que ça soit en France, en Espagne et aux Colonies du Nouveau Monde











Deux Couteaux Stéphanois du XVIIè trouvés sur un champ de Bataille en France....

http://www.passionmilitaria.com/t34893-restauration-d-un-couteau-pliant

il datent les deux très vraisemblablement du XVII° siècle, aux alentours de 1630/1640 car ils ont été retrouvés
sur un champ de bataille de 1639 avec d'autres objets de cette époque: monnaies, clés pour pistolets à rouet,
platines de mousquet à mèche, rapière etc...














__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8


Dernière édition par Admin Bernie le Mer 18 Mai - 19:43 (2016); édité 4 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Mar 17 Mai - 16:53 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Un article de Christian Lemasson sur le mot 'EUSTACHE'...

Le mot Eustache est devenu un mot comme frigidaire ou mobylette pour désigner des couteaux pas chers mais
qui coupaient bien et fabriqués dans la Région de Saint Etienne. Ce mot générique apparait dans la deuxième partie
du 18ème chez les chroniqueurs dans les gazettes, on disait aussi un "eustache de bois" déformation du nom d'un
des plus gros fabricants aussi marchand bourgeois (grossiste en couteaux) du début du 18ème siècle: Eustache
Dubois qui fut garde juré de la corporation des maitres couteliers du mandement de Saint Etienne dans les années
1720. il frappait ses couteaux de la marque Hvstache Dvbois (à l'étoile) selon la graphie de l'époque. Il était un des
plus gros Fabricants de Saint Etienne et approvisionnait abondemment Paris. Son Atelier regroupait plus de 25
personnes.
D'autres Couteliers stéphanois eurent autant de réussite et eurent aussi une notoriété car leur nom devint à l'époque
aussi un nom générique pour désigner un couteau de Saint Etienne. on disait pour désigner ces couteaux aussi:
un bizalion , un flatin , un descos qui était aussi des couteliers stéphanois (Bizalion, Flatin, Descos) mais ces noms
génériques n'ont pas survécu à l'arrêt de la fabrication à Saint Etienne dans les années 1880...

C'est Thiers qui a repris le flambeau de la fabrication de ces couteaux en réutilisant la forme d'un de ces modèles
de couteau: la jambette stéphanoise en la dotant d'un ressort plus adapté à la demande des clients du 19ème.
L'un des couteliers thiernois déposera mème la marque "Véritable Eustache".

En fait il n'y a pas de forme typique de l'Eustache mais une vingtaine de formes différentes et cinq formes de lames
différentes. Les inventaires du Marchand Alléon vers 1730, permettent de connaitre la gamme de tous les couteaux
fabriqués par Eustache Dubois, il y avait une quinzaine de modèles différents...

On désigne par le mot "eustache" au 18ème siècle un couteau pas cher, qui coupe bien et fabriqué à Saint Etienne!
Les stéphanois avaient développé des techniques de fabrication des manches trés modernes pour l'époque en
produisant des manches de couteaux cachés. Le cachage, c'est à dire la fabrication des manches en faisant chauffer
la matière était appliqué aussi bien à la corne qu'au bois (principalement du frène). Ce procédé trés moderne se résumait
à présenter le manche de bois à peine dégrossi dans un moule en fer qui épousait en creux la forme désirée et permettait
par chauffage du bois dans le moule de cachage de faire fondre la sève qui adoptait la forme du moule, les fibres du bois
maintenant l'homogéinité de l'ensemble. On évitait par cette technique plusieurs rangs de façonnages et aussi le polissages.

Les manches étaient parfois en forme de tète de chien , ou adoptaient une forme courbe comme le futur laguiole, ou
pouvaient ètre parallélipédiques comme les Montpelliers qui furent fabriqués à Saint Etienne dés le 17ème siècle, les
manches étaient parfois teintés en jaune canari ou noir pour imiter l'ébène.

Les lames étaient produites en série par des forgerons à domicile. Les principaux systèmes de blocage étaient la virole
tournante (dès la fin 17ème), la lame à talon pour le manche à deux clous et le talon à lentille à un clou. Les forgerons
utilisaient un tas pour découper la forme du talon, gagnant ainsi un temps précieu. Les lentilles étaient forgées pas un
unique et vif coup de marteau la lame étant coincée dans un tas à fente placé sur l'enclume.

Les formes de lames étaient bourbonnaises, yatagan, à la turque, à bec de canard, à forme de stylet aussi...
Donc que le vocable "eustache" recouvrait tout un tas de couteaux qui n'avaient en commun que les méthodes de
fabrication qui permettaient de reconnaitre la "façon Saint Etienne". Toutes les formes de manches, de matériaux,
de formes de lames pouvant engendrer des variantes à l'infini...

On était frappé, à l'examen des lames de Saint Etienne, par leur extrème finesse d'épaisseur, il n'y a pas un gramme de
moins qui eut pu nuire au bon tranchant et pas un gramme de trop qui eut pu nuire au faible prix...

Mon éditeur a signé pour un Livre sur les couteaux Stéphanois du 17ème au 19ème siècle auquel je travaille, je fais des
recherches depuis un grand nombre d'années en archives anciennes sur le sujet et travaille avec des archéologues avec
qui j'ai pu récémment découvrir de nouveaux modèles de couteaux fermants de Saint-Etienne que je ne connaissais que
par les comptes de marchands du XVIIème. J'ai enfin pu photographier des exemplaires de ces modèles provenant de
fouilles aux USA dans la partie occupée par les Français au XVIIème siècle et aussi dans la fouille d'une épave de navire
français du XVIIème au large des côtes américaines. Plusieurs tonneaux à bord de ce navire en comptait un bon millier
du même modèle (des fermants à lentille et à manche en fer)
J'ai également reçu, d'un Historien de Marine, le procès verbal d'avarie d'un bateau de rivière dont la cargaison avait pris
l'eau avant d'arriver au port de Nantes. Ce chargement devait être embarqué pour l'exportation, mais ayant pris l'eau, les
lames étaient rouillées. C'est trés intéressant car cela permet de voir comment les couteaux étaient emballés et aussi dans
quelles quantités impressionantes ils étaient expédiés!!!!!!!!!!!

Bien à vous,
Christian Lemasson

http://couteaux.clicforum.com/t689-Histoire-des-Couteaux-de-St-Etienne-du-X…
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Mar 17 Mai - 18:15 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Superbe Jambette Stéphanoise à lentille et lame Yatagan, trouvée en Nouvelle France


http://www.museedelhistoire.ca/musee-virtuel-de-la-nouvelle-france/introduc…



A noter que nous avons là l'ANCETRE même du laguiole 2è génération qui fait suite au laguiole corbin droit à lame
Bourbonnaise et dont on ne peut que constater qu'il vient au jour l'année même où Pagès s'intalle à Laguiole: 1860


A noter que depuis l'année 1829 et jusqu'en 1860, Calmel ne faisait QUE du Laguiole DROIT
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Mar 17 Mai - 18:23 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Chez nous un Forgeron refait d'anciennes 'jambettes': http://gravure-couteaux.info/forge.html






__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Mar 17 Mai - 18:30 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Voir aussi le Travail de l'Artisan ERIC ALBERT, fasciné lui aussi par les jambettes des XVIIè et XVIIIè

qui avaient des lames Yatagans et qui ont bien influencés les laguioles de 1860 à aujourd'hui!!!!!!!

http://couteaux.clicforum.com/t616-Eric-Albert-un-Artisan-confirme.htm

http://couteaux-ericalbert.pagesperso-orange.fr/produitb.htm

http://couteaux-ericalbert.pagesperso-orange.fr/produitc.htm
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Mar 17 Mai - 18:36 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Comme dit très justement Christian Lemasson:

"Les outils anciens de l'homme sont souvent beaux dans leur simplicité car ils ressemblent à l'homme de cette

époque, ils font partie de sa dimension. Ils sont compagnons fidèles et intimes car on les porte au plus près

du corps et ils vivent dans notre main...."
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8


Dernière édition par Admin Bernie le Jeu 19 Mai - 21:40 (2016); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Mar 17 Mai - 18:37 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Une bonne vieille Jambette comme les Couteliers de St Etienne ont pu nous en fournies entre les XVIIè et le XIXè
que ça soit en France, en Espagne et aux Colonies du Nouveau Monde
jambette ici qu'on appelle aujourd'hui un CAPUCIN

http://dytic.over-blog.com/le-couteau-campagne-de-laurent

http://couteaux.clicforum.com/t84-Le-Capucin.htm






__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Mar 17 Mai - 18:49 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Voir dans ce site la belle Jambette Yatagan et à lentille de St Etienne et retrouvé au Québec!

http://www.mccord-museum.qc.ca/scripts/printtour.php?tourID=CW_LivingWords_…


© Musée McCord

Couteau
Subarctique de l'Est
Autochtone : Innu
Anonyme - Anonymous
1735-1745, 18e siècle
3 x 14.8 cm
Don de Mr. David Ross McCord

http://www.musee-mccord.qc.ca/fr/collection/artefacts/M1201?Lang=2&acce…

© Musée McCord

Clefs de l'histoire:Les couteaux pliants étaient de populaires objets de traite très recherchés par les autochtones. Ces couteaux provenaient de France, et de récentes recherches indiquent que la plupart étaient fabriqués dans la ville de Saint-Étienne. Appelés « jambettes » par les Français, ces couteaux bon marché étaient produits massivement, expédiés en Amérique du Nord et échangés partout en Nouvelle-France, du nord du Québec jusqu'en Louisiane.
À l'époque de la traite des fourrures, les coureurs des bois échangeaient ces couteaux avec leurs partenaires de traite autochtones, ou encore ils les offraient en cadeau pour renforcer les liens sociaux et économiques avec les gens et les groupes qu'ils rencontraient. Une fois en possession des autochtones, ces couteaux ne tardaient pas à suivre la route des réseaux de traite séculaires. De nos jours, les archéologues qui documentent les périodes du contact et de la traite des fourrures découvrent des lames de jambettes sur des sites archéologiques partout au pays.

Quoi:
Voici un petit couteau pliant qui fut probablement fabriqué en France. La poignée en os, de forme légèrement incurvée, se termine par une pièce de plomb coulé. Un rivet de métal maintient la lame en place. La poignée en os est fendue le long de l'intérieur de la courbe, dans laquelle la lame se replie.

Où:
Selon l'information que nous possédons, ce couteau pliant a été découvert dans la région de Tadoussac, sur la Moyenne-Côte-Nord du Québec. Situé à l'embouchure du Saguenay, Tadoussac était un important centre de traite aux 17e et 18e siècles, puisqu'il se trouvait sur un lieu de rencontre traditionnel des autochtones.

Quand:
Les couteaux pliants ont été introduits dans le golfe du Saint-Laurent par les marchands de France et d'autres pays d'Europe. Celui-ci date vraisemblablement du début du 18e siècle. Des couteaux semblables, communément appelés couteaux pliants ou de poche, sont encore fabriqués de nos jours.

Qui:
Les couteaux européens sont devenus d'importants objets de traite car les autochtones ont rapidement constaté que les lames de métal pouvaient demeurer affilées beaucoup plus longtemps que celles des couteaux en pierre qu'ils utilisaient. Ce couteau pliant a sans doute été échangé à un Innu.

__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Mar 17 Mai - 19:44 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Et tout cela pour aboutir à la Merveilleuse Collection de 300 Couteaux TOUS fabriqués en FRANCE

La Merveilleuse Collection de Christophe Lauduique:

https://www.youtube.com/watch?v=zLuOkqOtP4I

Auteur aussi de Couteaux Pliants de nos Provinces en 2 volumes:



Où l'on apprend la survivance de nos anciens Eustaches avec le TARBAIS

http://www.lecouteau.info/couteaux-régionaux-traditionnels/le-tarbais/















Christophe Lauduique est aussi Coutelier.....de Superbes Couteaux Basques

http://couteaux.clicforum.com/t200-les-beaux-couteaux-Basques.htm
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 290

MessagePosté le: Jeu 19 Mai - 09:17 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

MERCI LES STEPHANOIS Smile

Entre le XVIIè et le XIXè c'est grâce à vous les Stéphanois que nous avons eu les Eustaches corbins

bourbonnais et jambettes yatagans (qui deviendront au XIXè une grande famille dont les laguioles) et

les millions de couteaux utilitaires: 1 manche, 1 clou, 1 lame et des prix très modiques (les Opinels depuis 1890)

Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool Cool
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:01 (2016)    Sujet du message: CHRISTIAN LEMASSON

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum -> Couteaux des Gaules Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com