Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum Couteaux des Gaules et d'Ailleurs
les couteaux Régionaux des Gaules et d'Ailleurs
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Scandale de l'Autisme!!!!!!!!!!!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum -> Autres que les couteaux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin Bernie
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2009
Messages: 8 276

MessagePosté le: Mer 25 Juin - 19:41 (2014)    Sujet du message: Le Scandale de l'Autisme!!!!!!!!!!!

L'autisme proviendrait d'une intoxication aux pesticides!!!!!!!!!!!!

Lundi 23 Juin 2014

Une femme enceinte qui vit près d'une ferme utilisant des pesticides a un risque 66% plus élevé
d'avoir un enfant autiste, ont découvert des chercheurs de l'université Davis de Californie, dans
une étude publiée lundi...
 
Une recherche publiée dans le journal Environmental Health Perspectives examine les liens entre
le fait de vivre près d'un lieu où sont utilisés des pesticides et les naissances d'enfants autistes,
mais elle n'en déduit pas une relation de cause à effet. Cepenant, les chercheurs américains ont
observé qu'une femme enceinte qui vit près d'une ferme utilisant des pesticides a un risque 66%
plus élevé d'avoir un enfant autiste.
 
L'autisme est une maladie du développement dont l'incidence a fortement augmenté ces dernières
décennies aux Etats-Unis, touchant un enfant sur 68 en 2010, au lieu de un enfant sur 150 en 2000
 
Les chercheurs ont confronté des données sur les utilisation de pesticides en Californie aux adresses
de 1.000 personnes qui participaient à une étude sur les familles avec des enfants autistes.
 
"Nous avons regardé où nos participants à l'étude vivaient pendant leur grossesse et au moment de
la naissance", a expliqué l'un des auteurs Irva Hertz-Picciotto, vice-présidente du département de
Sciences et de Santé publique à l'université Davis de Californie.
 
La loi en Californie requiert de préciser les types de pesticides pulvérisés, où, quand et dans quelles
quantités.
 
"Nous avons constaté que plusieurs types de pesticides ont été plus couramment utilisés près des
habitations où les enfants ont développé le syndrome de l'autisme ou ont eu des retards" de
développement.
 
Environ un tiers des participants à l'étude vivaient dans un rayon de 1,25 à 1,75 kilomètre de l'endroit
où les pesticides ont été utilisés.
 
Les chercheurs ont aussi découvert que les risques d'autisme étaient d'autant plus élevés que le
contact avec les pesticides se faisait au deuxième et au troisième trimestre de la grossesse.

 
Le développement du cerveau du foetus pourrait être particulièrement sensible aux pesticides, selon
les auteurs de cette étude.
 
"Cette étude valide les résultats d'une recherche précédente qui avait constaté des liens entre le fait
d'avoir un enfant autiste et l'exposition, pendant la grossesse, à des produits chimiques de l'agriculture
en Californie", a précisé Janie Shelton, diplômé de l'université Davis et principal auteur de l'étude.
 
"Même si nous devons encore regarder si certains sous-groupes sont plus sensibles aux expositions de
pesticides que d'autres, le message est très clair: les femmes enceintes doivent faire attention à éviter
tout contact avec les produits chimiques de l'agriculture".
 
Des pesticides parmi les plus utilisés dans le monde ont des effets néfastes sur la biodiversité qui ne se
limitent pas aux abeilles mais nuisent aussi aux papillons, vers de terre, oiseaux et poissons, selon une
évaluation scientifique internationale présentée mardi.
Après avoir examiné les conclusions de quelque 800 études parues depuis une vingtaine d'années, les
auteurs de cette évaluation plaident pour "durcir encore la réglementation sur les néonicotinoïdes et le
Fipronil", les deux types de substances chimiques étudiées, et de "commencer à planifier leur suppression
progressive à l'échelle mondiale ou, du moins, à formuler des plans visant à réduire fortement leur utilisation
dans le monde".
"Les preuves sont très claires. Nous sommes face à une menace qui pèse sur la productivité de notre milieu
naturel et agricole", indique dans un communiqué le Dr Jean-Marc Bonmatin (CNRS), l'un des principaux
auteurs de cette analyse menée sur les quatre dernières années.
L'évaluation a été conduite par un panel de 29 chercheurs internationaux dans le cadre d'un groupe de travail
spécialisé sur les pesticides systémiques (conçus pour être absorbés par les plantes). Ce groupe conseille
notamment l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), l'organisme qui rend compte de
l'état de santé de la biodiversité mondiale à travers sa "Liste rouge" des espèces menacées.
Les conclusions doivent être publiées en huit articles pendant l'été dans la revue Environmental Science ans
Pollution Research, précise ce groupe de travail.
Les pesticides étudiés sont "aujourd'hui les plus utilisés dans le monde, avec une part de marché estimée à
quelque 40%" et sont aussi "communément utilisés dans les traitements domestiques pour la prévention des
puces chez les chats et chiens et la lutte contre les termites dans les structures en bois".
Les effets liés à l'exposition à ces pesticides "peuvent être immédiats et fatals mais également chroniques",
soulignent les chercheurs, avec des effets comme la perte d'odorat ou de mémoire, une perte de fécondité,
une diminution de l'apport alimentaire, comme un butinage amoindri chez les abeilles, ou encore une capacité
altérée du ver de terre à creuser des tunnels.
Ces pesticides sont notamment pointés du doigt depuis quelques années comme l'une des causes expliquant
le déclin des populations d'abeilles. L'Union européenne a par exemple déjà suspendu en 2013 l'usage du
Fipronil et de trois néonicotinoïdes en raison de leurs effets sur les pollinisateurs.
Cette nouvelle analyse montre que bien d'autres espèces sont également touchées, au premier rang desquelles
les invertébrés terrestres, comme les vers de terre, indispensables maillons de la vie des sous-sols.
Suivent les pollinisateurs -- abeilles et papillons -- puis les invertébrés aquatiques, comme les gastéropodes
d'eau douce et les puces d'eau, les oiseaux, les poissons et les amphibiens...
__________________
Ce qu'il faut d'Urgence aux Humains, c'est une Nouvelle Pensée sur le Réel!!!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=hMkdhVQMBHY
http://www.youtube.com/watch?v=L4g6IKiiZM0
https://www.youtube.com/watch?v=U9AL0p8t-Ww
https://www.youtube.com/watch?v=pwKG_5hIqm8
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 25 Juin - 19:41 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Couteaux des Gaules et d'Ailleurs Index du Forum -> Autres que les couteaux Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com